Groupe du mois

  • Crash Ton Rock

    Mois:
    Août 2009
    Entrevue avec:
    Joe
    Par:
    David Ouellet et Patrick Labbé

Crash Ton Rock, bonjour. Débutons ce cyber entretien par une petite mise en scène; je suis dirigeant de la plus grosse étiquette au monde et vous devez me vendre votre band en une brève description. Allez-y :

La plus grosse étiquette au monde ne nous intéresse pas vraiment (vaut mieux être premier sur une petite étiquette avec qui t'es ami que dernier sur un gros label qui se sacre de toi).

À vos yeux, que représentent ces trois mots qui composent le nom du groupe?

En un mot: s'éclater!

Vous dites être un groupe qui donne la soif, comment expliquez-vous ce phénomène?

En fait, c'est PL chez Slam Disques qui dit ça, mais c'est probablement parce qu'on aime lever le coude et qu'on aime tripper! C'est sans doute aussi parce que notre musique est rassembleuse, festive et invite au party!

Êtes-vous le genre de groupe qui profite de sa tribune pour passer un message en particulier à son public? Si oui, lequel ou lesquels?

Je ne nous considère pas vraiment comme un groupe engagé. Être engagé ça signifie s'impliquer. On ne s'implique pas vraiment pour une cause spécifique. On est plutôt le genre de groupe qui constate ce qui se passe autour de lui et qui en parle dans ses chansons. J'aime plutôt le terme « être humain ». On est touché par ce qui se passe autour de nous.

Votre dernier album intitulé ‘’Des rats parmi les loups’’ est paru sur les tablettes des disquaires le 26 mai dernier sous l’étiquette Slam Disques. En quoi cet opus est-il différent de votre tout premier album intitulé ‘’Salon 2033’’ sorti de façon indépendante en 2007?

L'album est beaucoup plus peaufiné, on y a intégré plus de nos influences et les chansons nous ressemble plus. Pour Salon 2033, on avait enregistré tous les instruments « live » et on avait fait ça en une fin de semaine. Sur le dernier, on a pris beaucoup plus de temps pour travailler les chansons et on s'est entouré d'une bonne équipe.

Comment s’est déroulée votre collaboration avec Hugo Mudie et Ryan Battystuzzi, eux qui signent la réalisation de votre dernière galette?

L'expérience avec Hugo et Ryan a vraiment été un de nos bons « move ». Ils ont travaillé avec nous et se sont impliqués comme s'ils faisaient parti du groupe. Ils n’ont pas fait la job à notre place mais ils ont amené un regard nouveau sur notre musique et ils nous ont aidés à prendre les meilleures décisions possibles pour faire en sorte de faire ressortir l'essentiel de l'esprit de chaque chanson.

À une époque où une multitude d’artistes s’expriment en anglais, vous avez plutôt opté pour créer en français, qu’est-ce qui justifie ce choix?

On est des gars de Jonquière au Saguenay et dans notre coin il n’y a pas vraiment d'anglophones donc c'était assez naturel pour nous d'opter pour notre langue maternelle. Et honnêtement, je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler une « machine » en anglais.

Où est-ce que cinq fêtards de Jonquière puisent leur inspiration lorsque vient le temps d’écrire les textes et la musique de Crash Ton Rock?

Dans ce qu'on voit autour de nous, nos expériences personnelles, les shows, les soirées bien arrosées, la misère humaine et une grosse dose d'amitié!

Étant basés à Jonquière depuis vos débuts, envisagez-vous faire comme une multitude d'autres groupes québécois et migrer un jour vers un gros centre tel que Montréal?

Non, c'était clair pour nous depuis le début. Nous ne sommes pas vraiment des nouveaux venus dans la musique et on a eu le temps de se faire notre opinion là-dessus. On est tous dans la fin vingtaine et certains d'entre nous ont maintenant des enfants. On est bien enraciné dans notre région maintenant et on est prêt à faire de la route. Slam Disques est notre pied dans la métropole, pour le reste il y a internet...

Quelle est l’activité favorite de Crash Ton Rock pour tuer le temps sur la route lorsque vous êtes entassés à cinq dans un véhicule rempli d’instruments et de matériel de musique?

Parler de musique et de filles qu'on a rencontrées ou encore s'insulter entre nous!

Quel est le top trois de vos groupes ou artistes québécois(es) préféré(e)s respectifs?

Joe: Yesterday's Ring, Les Vilains Pingouins, Les Vulgaires Machins

Est-ce dans les plans de Crash Ton Rock que d’aller se produire en terre européenne dans un futur rapproché?

J'en rêve la nuit!!!!

Parmi tous ceux que vous avez fait, de quel concert gardez vous le meilleur souvenir et pourquoi?

Le lancement de l'album « Des rats parmi loups » au Saguenay pour l'ambiance, les amis, la famille et la boisson.

En terminant, où pourrons-nous voir Crash Ton Rock en spectacle prochainement?

7 aout @ L'ascension-de-notre-seigneur (Fête de village)
21 août @ Festival de la Relève de Thetford Mines
29 août @ Salle Azimut, CÉGEP de St-Félicien
31 août @ Salle Polyvalente, Chicoutimi (Bar de l'UQAC)
24 octobre @ Salle Dottori, Témiscamingue
Visitez de temps en temps notre Myspace pour les ajouts des dates.

La citation du mois de Crash Ton Rock :

On n’est pas gros, on est bien enrobé!

À propos

  • Région:
    Saguenay-Lac-Saint-Jean
    Ville:
    Saguenay
  • Style de musique:
    Acoustique, Punk & Rock
    Actif depuis:
    2006
  • Membres

    Joe -
    voix de cigarette
    Jeff Patry -
    Drum
    Dany Lavoie -
    Guitare électrique et chant
    Guillaume Lebrasseur -
    Guitare acoustique, accordéon et chant
    Sébastien Saulnier -
    Bass et chant
    Jeff Gravel -
    Guitare électrique
  • Site officiel:
    crashtonrock.ca
    Courriel:

Concerts à venir

Bar Spectacle Le Cluster, Lévis

Audio

Aucune chanson n'est disponible pour écoute

Vidéos

Crash ton Rock - Indifférente (Vidéoclip officiel) - YouTube

recherche
Calendrier
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

En ondes