Groupe du mois

  • These Silent Waves

    Mois:
    Avril 2007
    Entrevue avec:
    Yan, Dave, Cecil, Lars & Guyp
    Par:
    Martin Coutu & Christian Ouellet

Qui sont These Silent Waves, pour faire une histoire courte?

These Silent Waves, c'est cinq jeunes et moins jeunes (2 sur 5 ayant déjà passé le cap de la mi-vingtaine!) qui ont été réunis par le biais du destin en septembre 2004 afin de former un orchestre pour jouer dans des hôtels et des clubs du grand Québec Métropolitain. TSW, c'est Yannick au chant, Guy-Pierre (oui oui, vous avez bien lu! hehehe) à la guitare, Cecil à la batterie, David à la basse et Guillaume (Lars) à la guitare également. La rencontre des cinq membres provient de chemins bien éloignés. Premièrement, Cecil et Guillaume jouaient déjà ensemble depuis quelques années dans un groupe punk-rock appelé Freak Out, qui a fait la première partie de spectacles de Bigwig, Guttermouth, No Fun At All et plusieurs autres. Les trois autres (Guyp, Yan et Dave) quand à eux, faisaient partie d'un "marching band" dirigé par Cecil. De leur côté, ils ont formé NewBorn au début des années 2000. Après un certain temps, Cecil est devenu batteur dans NewBorn (Le projet Freak Out étant terminé depuis un certain temps déjà). Peu après, ils proposèrent à Guillaume de se joindre à eux et c'est ce qui s'est produit. Bref, TSW, c'est un mix d'influences et de racines variées qui ont croisé les effluves dans le but d'obtenir un maximum de plaisir en jouant de la musique qui nous fait tripper.

Vous êtes de retour d'une tournée de deux semaines aux États-Unis au cours de laquelle vous avez joué notamment à Detroit, Chicago, Cleveland et New York. Comment s'est déroulé votre expérience en sol états-unien ?

Avec un peu d'acharnement, quelques sacrifices et plusieurs heures d'attente aux douanes (ce qui est très stressant!), nous avons réussi à passer la frontière malgré le fait que bien des gens doutaient que ce serait possible. On a passé très près de retourner à la maison dès la première journée de la tournée en arrivant à New York. Nous avons su éviter un carambolage sur l'autoroute, ce qui nous a ammené directement dans le Bronx à 3 heures du matin! Un endroit pas très recommandé pour une balade en plein milieu de la nuit! Malgré l'incident, notre voyage fut un succès. La tournée s'est déroulée dans 7 états en l'espace de 14 jours. Nous avons joué dans plusieurs grandes villes dont NYC, Long Island, Cleveland, Chicago et Detroit. Nous avons rencontré plusieurs excellents groupes avec qui nous avons eu beaucoup de plaisir à jouer. La plus grande surprise pour nous est la réaction du public américain. Elle a été extrêmement positive et on compte y retourner très bientôt. Nous gardons d'excellents contacts et bien de gens nous ont écrit soit pour partager leur appréciation ou pour confirmer leur présence lors de notre prochain passage dans leur ville ce qui nous a fait extrêment plaisir. Nos quelques journées "off" nous ont permis de faire de la promotion auprès de quelques labels, de visiter un peu et de rouler d'une ville à l'autre.La van nous a donné quelques mots de tête également mais on a su avoir la main manuelle. Pas parce qu'on manquait de femmes mais parce qu'on a du réparer notre petite boite à caresse à quelques reprises. L'accueil et l'amabilité des américains nous a extrêmement surpris également. Ils sont toujours prêt a aider et d'une façon toujours sympatique. Le fait qu'ils nous entendaient parler français semblait les rendre encore plus sympatiques! Que ce soit pour emprunter un rechargeur pour la batterie du panel, pour obtenir des très bons rabais sur des chambres de motels souillés, ou encore pour nous parler de leur vie ou de leur haine envers Bush, ils étaient souvent très aimables et accomodants.

Vous prévoyez terminer l'enregistrement de la chanson "Untouchable" d'ici peu. Quelle est la raison pour laquelle vous avez décidé d'enregistrer un single si tôt après la sortie de votre album?

La chanson n'était pas prête au moment d'enregistrer l'album et c'est simplement une offre que nous a fait Sylvain Blais (Bridge Too Far) qui voulait "expérimenter" ses nouveaux équipements de studio. C'est lui qui a produit notre EP/CD et nous avions apprécié son travail. Nous avons donc accepté son offre. Aussi, c'est toujours "rafraîchissant" d'entendre du nouveau matériel sur disque enregistré de façon professionnelle. Elle servira probablement à faire de la promotion sur internet et/ou sur des CD single donnés à nos concerts. Peut-être même un clip! ... C'est un projet qui est sur la table.

Le deuxième album du groupe, un EP/CD éponyme de 6 chansons, a été lancé de façon indépendante le 3 novembre dernier. Êtes-vous satisfaits de ce qui se passe au niveau des concerts et des ventes depuis sa sortie?

Les réactions et les commentaires par rapport à nos concerts et au CD sont en général très positifs. Étant donné que nous l'avons lancé indépendamment, c'est normal que nous ne bénéficions pas d'autant de visibilité que possède un groupe signé et distribué. La vente du CD dépend donc du nombre de spectacles que nous faisons. Entre décembre 2006 et mars 2007, nous étions focusés sur la composition de nouvelles chansons et sur l'organisation de notre tournée aux USA, ce qui a nécessité beaucoup de temps, donc moins de spectacles évidemment. En réalité, nous considérons notre EP éponyme comme notre premier vrai album. L'autre EP/CD que nous avions fait (Quaerendo Invenietis) a été en quelque sorte le point de départ du groupe, mais il n'a jamais été dupliqué en grande quantité. En parlant du CD, vous pouvez vous le procurer via la section musique du site web de Misanthrope. De plus, inscrivez-vous sur www.whatismisanthrope.com! Vous pourriez gagner notre CD ainsi qu'un t-shirt et des pins TSW! Allez voir ça!

Votre biographie nous informe que « les gars de These Silent Waves livrent sans aucune prétention un rock honnête ». Sentez-vous une certaine prétention envahir la scène?

Pas vraiment. En fait, quand nous disons que nous offrons un rock honnête et sans prétention, c'est qu'on essaie pas de se prendre pour ce qu'on est pas. Nous sommes conscients que l'image, le style et l'attitude jouent pour beaucoup dans l'industrie. C'est d'ailleurs pour ça que nous avons inscrit notre drummer (Cecil) à "Qui perd, Gagne"! Parcontre, nous ne sommes pas prêts à changer notre image pour "fitter" plus dans un style en particulier. C'est sûr que nous tentons d'être professionnels avec les ressources que nous avons. Nous aimons avoir un produit de qualité tant au niveau musical que visuel. Par exemple, nous tentons de faire nos chansons le plus "catchy" possible tout en essayant d'éviter de ne pas tomber dans les clichés. Idem pour l'image, on est une gang de gars simples qui ont du plaisir ensemble à faire ce qu'on fait et on veut le faire transparaître tant sur scène que hors stage. Nous voulons simplement dire et montrer qui nous sommes réellement.

Qu'est-il arrivé à Freak Out et NewBorn, les deux groupes desquels proviennent les membres de These Silent Waves? Qu'est-il advenu des autres membres de ses groupes?

Pour ce qui est de NewBorn, tous les gars du band sont maintenant dans TSW. Quand à Freak Out, les circonstances ont dissous le trio en bonne partie à cause d'opinions divergeantes et de conflits d'intérêts entre les membres. Mais malgré ces malentendus, le bassiste de Freak Out reste un bon ami. Il a d'ailleurs de très bons projets en tête qui sont en lien avec la musique.

Quelle est votre opinion face aux résultats des récentes élections provinciales?

Étant donné qu'il y a des divergeances flagrantes au niveau de nos opinions politiques, il est extrèmement difficile d'arriver à une réponse convenable à cette question. C'est dailleurs pourquoi nos textes sont plutôt à caractère social. Nous nous rejoignons beaucoup plus à ce niveau là.

Les 3 « grands » partis politiques (PLQ, PQ & ADQ) peuvent jouir d'une grande visibilité dans tous les médias, notamment au débat des chefs diffusé à Radio-Canada. Croyez-vous que le fait que les petits partis comme le Parti Vert et Québec Solidaire ne se voient pas offrir cette visibilité soit raison principale pour laquelle ceux-ci ne se font pas élire?

Oui. C'est évident. Les grands partis jouissent comme tu dis de plus grands moyens financiers, donc peuvent faire plus de publicité et bénéficient nécessairement de plus de visibilité que les autres partis. Nous sommes persuadés que si ces partis avaient autant de visibilité que les trois principaux pour faire valoir leurs idées, les résultats seraient sûrement très différents.

Quelle est la meilleure et la pire expérience du groupe en tournée?

Ce n'est pas évident de dire LA meilleure et LA pire donc, pour faire un
résumé:

Les pires:

- Comme nous l'avons mentionné plus haut, nous sommes passés très près
d'avoir un très gros accident dès le début de la tournée en arrivant à New
York. Nous nous sommes retrouvés deux roues sur l'accottement de l'autoroute
et deux roues sur un terre plein à 110 km/h entre une série de camions 18
roues et un mur de béton!!

- Le centre-ville de Détroit "overall". N'allez jamais là!! On dirait qu'il
vient d'y avoir une guerre dans certain coins du centre-ville, la plupart
des gratte-ciel n'ont plus de vitres et sont abandonnés, même chose pour des
quartier résidentiels complets!

- Lorsqu'on s'est perdus dans un ghetto noir à Cleveland. Nous n'étions
vraiment pas à notre place, si on se fie à la façon que les gens nous
dévisagaient.

- Lors d'une averse, les essuie-glaces de la van ont cessé de fonctionner, ce
qui nous a vallu une quasi sortie de route entre Cleveland et Chicago.

Les meilleures:

- L'accueil et la réaction du public à nos concerts

- Visiter New York (Times Square, Ground Zero, Central Park...) et les
autres villes où la tournée s'est arrêtée. En plus, pendant qu'il faisait
très froid au Québec, nous avons passé plusieurs de nos journées en t-shirt
et en culottes courtes!

- Yan qui pogne avec des femmes trop mûres! (dont une en particulier qui se
faisait plaisir à mettre une baguette de drum qu'on lui avait autographié
dans sa craque de seins tout en le tenant dans sa bouche!!) C'était trop
drôle!!

- Google Maps pour trouver notre chemin n'importe où

- Les films de porn gratuit dans les chambres de motels!!!

Questions rapides à chacun des membres du groupe pour terminer en beauté...

Le dernier groupe que vous avez découvert et apprécié?

Yan: Ten Second Epic

Dave: Moneen

Cecil: Smoke or Fire

Lars: Sugarcult

Guyp: Cancer Bats

L'album qui se retrouve le plus souvent dans vos écouteurs?

Yan: Fall Out Boy "Take this to your grave"

Dave: Rise Against (Tous)

Cecil: Bayside "The wakling wounded"

Lars: Strung Out "Exile in Oblivion"

Guyp: Darkest Hour "So sedated, so secure"

Nourriture favorite en tournée?

Yan: Les sandwiches au beurre de peanut, doubles étages!

Dave: White Castle et les buffets

Cecil: Taco Bell et les buffets en tous genre

Lars: Buffet. Efficace quand on a un budget très restreint!

Guyp: Les veggie burgers du Burger King

Alcool et/ou drogue favorite en tournée?

Yan: Je ne consome aucune drogue et très peu d'alcool

Dave: Tout l'alcool pas cher que je peux trouver

Cecil: La bière en fût provenant de plusieurs microbrasseries américaines,
chez Mister Beery's (Long Island) et Steeve de Misanthrope (aussi efficace
qu'une drogue!)

Lars: La Coors gratuite à Rockford, Illinois (près de Chicago)

Guyp: Johny Bootlegger

Hôtel ou plancher? (lit de groupie peut aussi être accepté)

Yan: Les lits de groupies seraient l'idéal, mais ça s'avère toujours un
wet dream!

Dave: Les motels propices à attrapper des MTS transmises par les draps
sales...!

Cecil: Motel 6 all the way!!!

Lars: Plancher de motel

Guyp: Les motels crasseux

Tournée de rêve (headliner et pays)?

Yan: Un comeback de Blink182 au spring break en Floride

Dave: Moneen, Story Of The Year et New Found Glory en Europe et en
Australie

Cecil: Bayside, Alkaline Trio et Jimmy Eat World partout dans le monde et
se terminant à l'Agora du Vieux-Port

Lars: Jimmy Eat World ou Thrice en Europe et Hawaï

Guyp: Moneen, Cut U Up, Jimmy Eat World en Australie et au Japon

Mot de la fin?

Nous tenons à remercier Steeve et l'équipe de Misanthrope ainsi qu'à Marie-Michèle Marois pour nous avoir accompagné, supporté et enduré en tournée. Merci aussi à Alex, Steve Mahar et l'équipe de Quebec Punk Scene pour cette opportunité.

Allez faire un tour au www.thesesilentwaves.com et sur notre myspace à www.myspace.com/thesesilentwaves ! Surveillez aussi www.whatismisanthrope.com pour participer à notre concours en collaboration avec eux tout le mois d'avril! Finalement, merci à vous tous d'avoir pris le temps de lire cette entrevue!

À propos

  • Région:
    Québec
    Ville:
    Québec
  • Style de musique:
    Rock
    Actif depuis:
    2004
    Maison de disques:
    Aucune
  • Membres

    Yannick Couture -
    Vocals
    Guillaume Laroche -
    Guitar, Back Vocals
    Russ Almond -
    Guitar
    David Savard -
    Bass
    Sylvain Roy -
    Drums
  • Site officiel:
    www.thesesilentwaves.com
    Courriel:

Concerts à venir

Aucun concert à venir

Audio

Aucune chanson n'est disponible pour écoute

Vidéos

These Silent Waves - https://youtube.com/devicesupport

recherche
Calendrier
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

En ondes