Groupe du mois

  • Cardinals Pride

    Mois:
    Février 2011
    Entrevue avec:
    Cardinals Pride
    Par:
    Patrick Labbé & David Ouellet

Cardinals Pride, bonjour. Afin de débuter cet entretien en douceur, faites nous une brève présentation de chaque membre du groupe, accompagnée d'un trait de caractère propre à chacun.

Alexis – Voix – C'est le seul du band qui ne peut pas être célibataire plus que deux mois.
Mathieu – Voix – C'est le seul du band qui est capable de reculer le trailer.
Antoine – Guitare - C'est le seul du band qui est capable de se moucher à une main.
Didier – Guitare – C'est le seul du band qui parle aussi vite qu'il shred.
Gabriel – Basse – C'est le seul du band qui n'a pas de gaz.
Nicolas – Drums – C'est le seul du band qui peut briser une cymbale par semaine.

Derrière chaque nom de groupe se cache une signification; que représente le cardinal et de quoi est-il fier ?

Pour être franc, le nom ''Cardinals Pride'' est vraiment venu par hasard et il n'a pas vraiment de signification particulière. On cherchait un nouveau nom de band pour en avoir un plus sérieux que notre ancien et on avait vraiment de la misère à se décider. Un jours, Didier est arrivé avec le nom ''Wolves Pride'' et on était vraiment réticents à porter l'image du ''loup'' dans notre nom de band parce que la première chose qui vient en tête quand on parle de loup, c'est un coton ouaté gris avec une tête de loup qui hurle sous une pleine lune non? Donc, un jour on était en auto et on écoutait la toune ''Young Cardinals'' de Alexisonfire et on s'est dit qu'on pourrait s'appeler ''Young Cardinals'' mais ça faisait trop comme Alexisonfire justement, donc on a décidé d'intégrer le ''Cardinals'' à l'idée de Didier et c'est comme ça que Cardinals Pride est né.

Vous dites avoir décidé de faire preuve de plus de maturité sur le plan musical en 2009 en insérant quelques influences hardcore et métalcore dans vos compositions à saveur punk. En quoi est-ce que l'ajout de ce genre d'influences fait de votre musique un produit qui se veut plus mature ?

La plupart des membres du groupes ont dépassé l'âge de 18 ans en 2009-2010, c'est un des moments dans une vie où on doit commencer à faire des choix et à fixer ses priorités en plus de se trouver littéralement en tant que personne. C'est à peu près la même chose qui s'est passé avec le groupe. On a décidé d'investir beaucoup de notre temps et (vraiment) beaucoup de notre argent pour faire progresser notre musique parce qu'on y croit et que c'est notre priorité. Nos influences ont beaucoup changées et nos compositions ressemblent plus à du post-hardcore. Pourquoi? Simplement parce que c'est ce qu'on aime et qu'à partir des choix qu'on a fait en vieillissant, on a fini par faire ça. L'arrivée de Mathieu dans le band y est pour beaucoup, ça faisait longtemps qu'on pensait à mettre du scream dans notre musique. Maintenant, on croit s'être trouvés en tant que groupe.

Et qu'en était-il de vos agissements dans la vie en général, avez vous voulu gagner en maturité sur cette facette de votre existence aussi ?

La vie de musicien, surtout lorsqu'on commence à faire plus de shows, demande d'être discipliné si on souhaite être à notre meilleur pour faire bonne impression. Nous tâchons d'être le plus professionnel possible. Dans le band, six gars avec leurs caractères et leurs odeurs, on essaie toujours de discuter et d'argumenter lorsqu'on a des différents. Même si on est très proches et qu'on s'entend sur presque tout, on doit quand même faire preuve de maturité et de respect les uns envers les autres pour continuer à bien s'entendre et à avoir cette même belle complicité.

Comment décririez-vous cette identité de groupe que vous dites avoir trouvée en 2010 ?

Nous avons trouvé notre son. On a ajouté des breakdowns dans nos toune (le monde aime ben ça des breakdowns), on essaie de faire les refrains les plus ''catchys'' possibles et avec l'ajout du scream, c'est sûr qu'on a des bouts plus heavy. En ayant deux chanteurs dans le band, on essaie le plus possible qu'ils aillent une équivalence dans les vocals et je pense qu'on a été capable de bien mixer les deux voix.

Avec qui avez-vous travaillé pour la conception de votre premier album intitulé ''For the fallen, for the weak'', paru le 30 janvier 2011 ?

Nous avons travaillé avec notre bon ami Antoine Baril. Il nous a découvert lors du premier show que nous avons fait avec notre ancien groupe il y a 2 ans et demi, et depuis ce temps, Antoine nous a aidé à gravir les échelons en nous poussant à utiliser notre plein potentiel en tant que musiciens et en tant que groupe. Sa job n'a pas seulement été de réaliser et enregistrer notre album, il nous a énormément aidé dans notre cheminement musical.

De quoi êtes-vous le plus fier par rapport à cet album ?

Le fait d'avoir écrit un album qui s'écoute comme une histoire, qui est différent d'une composition à l'autre et qui exploite plusieurs facettes de notre style. Nous avons travaillé vraiment fort en pré-production pour en venir au résultat le plus professionnel possible et on est satisfait du résultat que nous avons obtenu avec cet album.

Vous venez tout juste de sortir un vidéoclip pour la pièce ''Sinking apart''. On sait que vous avez travaillé avec l'équipe de Kreact pour réaliser ce clip; que retenez-vous de cette expérience? Vous avez une anecdote à nous raconter à ce sujet?

Disons que le fait d'avoir tourné ce clip dans une bâtisse abandonné , à -10 degrés Celcius, avec tous les instruments de musique et l'équipement vidéo sans savoir si on avait l'autorisation d'être là, c'est vraiment “sketch”. Tout s'est bien déroulé et on a eu beaucoup de plaisir avec les gars de Kreact. Ce sont de très bon gars et ils sont dévoués à leur travail. Même si à la fin on était fini et on n'avait plus d'énergie du tout, ils nous poussaient de plus en plus fort pour qu'on aille le meilleur résultat possible. Si vous voulez tourner un clip, contactez-les!

Vous tournez maintenant avec le groupe de Montréal ''The Prestige''; comment en êtes vous venus à partager la scène avec eux sur cette tournée ?

On voulait faire quelques choses de plus gros qu'un simple show à Québec pour le lancement de notre album et on a cru qu'une petite tournée pourrait être très bien. On a contacté les gars de ''The Prestige'' en début décembre et ça a cliqué instantanément. On a été chanceux qu'ils soient aussi motivés et intéressés que nous à faire cette tournée. On est deux bands avec les mêmes ambitions, on est sérieux dans ce qu'on fait et nos styles de musique ''fittent'' ensemble dans un contexte de show donc on ne pouvait pas demander un meilleur band avec qui faire cette tournée. On a déjà quatre dates de jouées et dès le premier show, la chimie s'est installée. Même si les gars sont plus vieux que nous un peu, ils nous traitent d'égal à égal et on a vraiment une belle complicité, que ce soit les membres du groupe ou les gars de la merch. On a plusieurs shows qui s'en viennent avec eux et on peut pas être plus ''stoked''.

De quoi ou qui vous inspirez-vous lorsque vient le temps de composer une ''toune'' de Cardinals Pride ?

Chaque membre du groupe a des influences différentes et chaque membre du groupe a sa manière de voir la musique, mais on réussit toujours à atteindre un consensus avec lequel tout le monde est à l'aise. C'est sûr que des groupes comme Underoath, Alexisonfire et Counterparts nous influencent beaucoup dans notre musique et qu'on souhaite atteindre leur niveau un jour, mais on veut garder notre propre identité et continuer à évoluer dans celle-ci. On prend des influences de plein de bands, on met ça dans un gros pot d'inspiration et ça sort avec une toune de Cardinals Pride.

Et pour compléter la question précédente, y'a-t-il des sujets qui vous inspirent plus particulièrement quant à l'écriture des textes qui accompagnent vos mélodies ?

Tous les textes qu'on écrit sont pensés et repensés pour bien exprimer les messages qu'on souhaite faire entendre aux gens. Pour nous, les paroles sont importantes dans le processus d'écriture d'une chanson et d'un album. On croit qu'il ne faut pas négliger cette partie là si on veut atteindre une certaine maturité et une certaine profondeur pour faire réfléchir les gens et leur faire vivre des émotions lorsqu'ils nous écoutent. On essaie le plus possible d'écrire à propos de sujets qu'on connait et d'expériences qu'on a vécues. On sait que cette assiduité est payante, parce qu'on ne veut pas tomber dans l'insignifiance et l'impertinence. Sur scène, ça nous permet de mieux vivre notre musique.

Où et quand pourrons nous voir Cardinals Pride en prestation live prochainement ?

On a des dates qui s'en viennent au Québec et en Ontario dans les deux prochains mois. Juste à visiter www.cardinalspride.com pour voir tous les détails. On va tenir notre compte QuebecPunkScene.net à jour pour les dates au Québec.

En terminant, y a-t-il d'autres projets que vous aimeriez concrétiser durant la prochaine année ?

C'est sûr qu'on veut faire le plus de shows possible au Québec et en Ontario surtout. On voudrait aussi aller visiter le reste du Canada cet été et peut-être les États-Unis à l'automne prochain, mais pour le moment on se concentre sur les deux à trois prochains mois et on va voir où l'avenir va nous apporter après. Ce qui est certain, c'est qu'on va toujours pousser vers l'avant pour avoir le plus de visibilité possible afin d'agrandir notre fan base.

La citation du mois de Cardinals Pride:

Toi, tu chausses quoi comme grandeur de taille?...

À propos

  • Région:
    Québec
    Ville:
    Québec
  • Style de musique:
    Hardcore & Métal
    Actif depuis:
    2010
  • Membres

    Alexis -
    Vocals
    Mathieu -
    Vocals
    Didier -
    Guitars
    Antoine -
    Guitars
    Gabriel -
    Bass
    Nicolas -
    Drums

Concerts à venir

Aucun concert à venir

Audio

Aucune chanson n'est disponible pour écoute

Vidéos

Cardinals Pride - Cardinals Pride in Fredericton

recherche
Calendrier
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

En ondes