Groupe du mois

  • Punchout

    Mois:
    Janvier 2010
    Entrevue avec:
    Jessy, Charles, Jay et Jack
    Par:
    Patrick Labbé

Pour commencer l'année en beauté, dites-nous d'abord qui vous êtes et ce qu'est Punchout!

Pour bien répondre à cette question, il faut comprendre que PUNCHOUT ! a énormément changé depuis sa création par une évolution graduelle tant au niveau du contenu musical et lyrique, des employés, des aspirations et des philosophies adoptées. À son origine, PUNCHOUT ! était formé de jeunes disciples du hardcore désireux de partager leur passion pour la sphère musicale et sociale old school avec objectifs premiers de créer un divertissement musical et visuel intéressant pour les jeunes amateurs de pas de danse et ceci dans un climat de fête totalement euphorique. Avec les années, le line-up a été empreint de modifications multiples jusqu’à l’obtention d’une ligne de jeunes musiciens passionnés sortis des cendres de groupes respectables avec les mêmes objectifs et désirs de pousser PUNCHOUT ! au sommet ; Charles (vocals), Jessy (drums), Joakim (bass), Sam (guitar) et Jay (guitar). Malgré l’évolution constante du groupe, cette volonté de créer un son solide différent et la philosophie de festivité à tout prix persistent ; PUNCHOUT est la convergence d’une musique entachée de rythmes alternant le style punk old school retravaillé et l’hardcore contemporain à la saveur PUNCHOUT !, de mélodies ‘’catchy’’, d’une voix à la fois agressive mais accessible et d’un rassemblement de 5 jeunes party boys désireux de foutre le feu aux planches à chaque passage. PUNCHOUT ! est synonyme de party et de cancer pour les oreilles de tes grand-parents !
PUNCHOUT ! n’est pas : une marque de vêtements (mais achète un t-shirt et PUNCHOUT ! t’aimera encore plus).

Pourquoi avoir choisi un tel nom de band?

Je répondrai de manière détournée à cette question en expliquant davantage ce qu’il représente pour nous et non la raison de son choix. Il n’existe pas de démonstration sociologique, philosophique, politique, médicale ou wikipédique pour expliquer l'étymologie primaire de cette appellation. Le nom PUNCHOUT ! se veut représentatif de l’attitude générale du groupe : simple, mais dans ta face! Le nom comme le groupe ne laisse personne indifférent ; il est frappant, agressif, à la fois bref et efficace, facilement prononçable, difficilement oubliable, intemporel, dénudé d’étiquette clichée et démontre cette touche old school qui demeure comme un des principes fondamentaux à la base de son existence.

Depuis les 3 dernières années, vous avez déjà eu la chance de partager la scène avec plusieurs excellents groupes; avec lequel ou lesquels gardez-vous les meilleurs souvenirs et pourquoi?

Nous avons la chance avec PUNCHOUT ! de ne pas être limité à une seule catégorie de spectacles et de styles musicaux. Alternant entre la scène punk conservatrice, la scène hardcore proprement dite et même le milieu métal chevelu, PUNCHOUT ! peut se présenter en tant que tête d’affiche de spectacles plus underground ou à l’opposé comme première partie d’événements présentant des groupes d’envergure. Je crois parler au nom de tout le groupe en affirmant que deux spectacles nous ont davantage marqués. Tout d’abord, notre participation au ‘’10 for 10$’’ à Montreal où était présents les groupes les plus en vogue sur la scène punk-hardcore actuelle (citons entre autres Poison the Well, Terror, Crime in Stereo, The Ghost Inside, This is Hell et Trapped Under Ice), cela nous a permis de côtoyer des groupes étant partenaires de nos différentes influences musicales, nous en gardons donc un très bon souvenir. Puis, notre présence à Envol et Macadam fut une façon très agréable de conclure la saison estivale 2009. Nous avons eu la chance lors de cet événement mémorable de partager la scène avec Sick of it All, un groupe qu’on peut classer dans l’éventail des pionniers, ainsi que les énergiques Tagada Jones avec lesquels nous avons eu l’occasion d’entretenir de bonnes discussions sur l’état actuel et le devenir de cette scène punk.

À quoi carburez-vous pour composer de nouvelles pièces?

Je m’efforcerai de répondre quelque chose d’intelligent à cette question malgré le fait qu’elle semble fortement désirer une réponse contenant les mots mescaline, LSD, crystal meth et croquettes du McDonald. Blague à part, PUNCHOUT! a toujours naturellement aimé inventer du son qui pense et c’est précisément la raison pourquoi il existe encore.

Quels sont vos sujets de prédilection?

À travers presque 6 ans avec PUNCHOUT! j’ai bien eu le temps de changer et mes écrits de même. Au début, la vie de gang, la boisson, la bagarre synthétisaient pas mal tous mes textes. Bref, c’était ce qui m’intéressait à l’époque. Actuellement, mon écriture démontre moins d’arrogance et d’agressivité. Mes textes s’inspirent plutôt d’ouvrages philosophiques, sociologies et politiques. Certains auront peut-être déjà fait la remarque avec la chanson Allegory, inspirée de la célèbre allégorie de la caverne de Platon dans son livre La République. Bref, c’est ce qui m'intéresse aujourd’hui.

Quand, où et comment s'est enregistré votre premier single « New Chapter »?

Cela fait maintenant plus de 2 ans que ce single est enregistré et disponible pour écoute sur notre myspace. La pièce fut enregistrée, mixée et ‘’masterisée’’ par nul autre que maître Luc Tellier au Studio Indigène à Montréal. Nous n’avons rencontré aucun problème majeur au cours de cette session studio, au contraire le résultat final dépassa largement nos attentes. Pour une première expérience en studio professionnel pour ce groupe, nous sommes extrêmement comblés du résultat.

Comment c'était de travailler avec Luc Tellier?

Travailler avec Supreme Tellier c’est comme concocter des petits rouleaux de chèvre avec à la di Stasio, tu sais à coup sûr que le résultat sera un pur délice signé saveur Luc Tellier une fois que tous les bons ingrédients sont en place. Nous avons eu en fait le plaisir de travailler avec ce général du son à deux reprises et ce fut extrêmement stimulant et profitable à chaque occasion. Il existe maintenant une belle complicité qui règne entre PUNCHOUT ! et Monsieur Tellier, nous avons forgé une collaboration artistique intéressante, mais également une collaboration de nature amicale qui rend ces sessions de studio beaucoup plus détendues. Nous avons déjà hâte à une récidive en sachant que ce capitaine de la trame sonore saura nous épater à nouveau. Luc… c’est le meilleur!

Fait notable à votre sujet, vous avez signé la musique de l'émission « Casse-gueule » à Musique Plus, comment est-ce que vous en êtes arrivés là?

Contact, contact, contact...

C'est « l'exposure » que vous a donné Musique Plus qui a permis à « New Chapter » de paraître sur une publicité de Honda?

En fait, non. Le réalisateur me connaissait très bien avant qu’il réalise cette publicité Honda. Thanks Matt!

Parlez-nous de votre intéressante approche quant à votre marchandise. Comment votre collaboration avec Teaspoon a-t-elle vue le jour?

La marchandise est importante à tout groupe, car elle permet à celui qui se sent rejoint par notre musique de nous encourager. Par ailleurs, tout le monde sait très bien que la vente de disques n’est plus synonyme de profit comme elle put l’être auparavant, ce qui fait en sorte que le seul moyen véritable pouvant être considéré comme source de financement, voire ‘’survie du groupe’’, est la mise en vente de marchandise. C’est donc pourquoi deux très bons amis à nous, Marco Faucher et Matt Charland, nous aident depuis le début à créer une ligne de marchandise originale imprimée de façon artisanale sur des vêtements équitables et unisexes. PUNCHOUT! tente de façon optimale de s’associer avec des amis proches pour tout ce qui concerne l’aspect plus ‘’business’’. Nous voulons demeurer indépendants et ne dépendre de personne. Do it yourself !

Quelles sont les leçons que vous avez tirées de votre passé musical (Stand As One, Emotional Distress) qui, d'après vous, vous aideront le plus dans vos prises de décisions concernant l'avenir de Punchout?

En rétrospective, je crois que le passé musical de chacun a une influence beaucoup plus individuelle que commune, bien que cette somme d’expériences individuelles exerce une certaine influence indirecte sur les prises de décision ; nous savons tous quels sont les éléments néfastes et destructeurs pour l’avenir d’un groupe, car nous provenons tous de groupes qui ont connu un échec au point de vue relationnel, mais il est primordial de se rappeler que chaque groupe est essentiellement différent, la réponse du public l’est tout autant ainsi que le timing et l’environnement musical. Nous nous attardons seulement à ne pas répéter certaines erreurs antérieures qui ont pu contribuer au décès de nos anciennes légions. Néanmoins, nous faisons focus sur les expériences constructives et les bons chums que l’on a connus grâce à la musique. Le plaisir a toujours été et restera à jamais l’élément crucial à préconiser peu importe le background musical de chacun.

Sur votre site Myspace, vous y affichez nombre de marques d'instruments et équipements. Êtes-vous réellement commandités avant même d'avoir sorti un album complet? Si oui, expliquez-nous comment vous avez réussi cet exploit! Si non, pourquoi faites-vous de la publicité gratuite à des multinationales en affichant leurs logos?

Ça sent la petite go-gauche ici mes amis. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous contre Gibson! Voyons sacrément…

Quels sont vos projets à venir pour la nouvelle année; des tournées, des shows, des albums?

L’année 2010 s’annonce très occupée pour PUNCHOUT ! Plusieurs bons shows sont prévus ou demeurent en attente de confirmation. Nous allons également taquiner les ontariens pendant le mois de février à l’occasion d’un festival hardcore à Hamilton et nous travaillons présentement sur des nouvelles chansons qui devraient voir le jour d’ici l’été si tout se déroule comme prévu. Plusieurs bons projets sont en branle pour l’année 2010 et tout le monde aura la chance de voir ou de revoir le groupe dans son coin pendant l’année. Il est donc temps pour vous, bookers, d’entrer en contact avec nous dès maintenant. ;)

Puisqu'on change de dizaine ce mois-ci, quels furent d'après vous les 5 meilleurs albums de la dernière décennie?

Il est difficile de parler pour tout le band. Pour ma part si j’avais à faire un top 5, ça ressemblerait à ceci :

Polar bear club : Sometimes thing just disapear
Terror : One with the underdog
Sworn enemy : As real as it get
Comeback kid : Wake the dead
Mental : Planet mental

J’aimerais également donner une mention spéciale à Modern Crimes qui, à mon avis, ont produit un des très très bons releases pendant la décennie.

La citation du mois de Punchout:

Drunk as fuck tonight dzzz ! dzzz !

À propos

  • Région:
    Québec
    Ville:
    Québec
  • Style de musique:
    Hardcore
    Actif depuis:
    2007
    Maison de disques:
    DIY
  • Membres

    Charles Morrissat -
    Vocal
    Joakim Dubois -
    Guitar
    Jayson Therien -
    Guitar
    Jacques-Antoine Rioux -
    Bass
    Jean Nicola Coté -
    Drum
  • Courriel:

Concerts à venir

Aucun concert à venir

Audio

Aucune chanson n'est disponible pour écoute

Vidéos

Aucun vidéo à afficher

recherche
Calendrier
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

En ondes