Groupe du mois

  • Explode And Rebuild

    Mois:
    Novembre 2007
    Entrevue avec:
    David Adams
    Par:
    Christian Ouellet

Explode & Rebuild, bonsoir.
Dites-nous à qui nous avons l'honneur et quel est votre rôle au sein de l'orchestre.

Ici David Adams (Guitare) qui représente le groupe, Andrea Silver (Drums), Diego Montoya (Guitare), et Jonathan Allard (Lead Vocals & Bass).

Pour ceux qui n'ont jamais entendu votre musique, comment la définiriez-vous ?

On définie notre musique près du post-punk, mais influencé par le post-hardcore, le indie rock, et la musique populaire. Aussi vague et insatisfaisant que ça puisse paraître, on aime ça comme ça. On aime ça rendre les choses difficiles pour rien.

Y-a- t il des groupes locaux qui vous ont donné envie de jouer de la musique étant gamins ?

Bien sur, avant 2001, j'avais l'habitude d'aller à la maintenant défunte salle L'X' pour voir des groupes locaux comme 'Lifestyles', 'Saintes-Catherines' et des groupes de la compagnie de disque, 'Dare to Care'. Quand les groupes punks venaient à Montréal pendant leur tournée, je me disais "Je me vois faire ca."

Vous mentionnez dans votre bio que "the overriding sense of togetherness and cohesion is what contributes to the success (our version) of this project". D'où croyez vous que provient cette fameuse chimie ?

Je crois que la première chose qui a 'cliqué' entre nous c’est notre sens de l'humour très ouvert. Ce qui représente vraiment le fait que nous sommes unis serait notre tolérance envers toutes les discordes et les querelles qui surviennent entre nous. Quand tu te querelle autant que nous et que tu réussis encore à jouer de la musique semaine après semaine, depuis 6 ans, tu n'as pas d'autre choix que d'être content à propos du fait que nous faisons des spectacles et enregistrons un album ensemble. Nous avons tous nos propres opinions et y tenons fermement. Quand on compose des chansons ensemble,chaque ligne de chaque chanson doit passer le test avant qu'on en soit tous contents, alors quand une chanson est 'terminée', des heures et des heures d'entêtement ont y été mises. On ne peut qu'être fiers quand même qu’une seule autre personne montre de l'intérêt pour notre groupe.

Vous allez sortir en novembre votre nouvelle galette numérique "Blasphemy" sur l'étiquette Freedumb Records. Comment s'est déroulée votre expérience en studio ?

Honnêtement, c'était la première fois que nous avons été capable d'expérimenter et de se 'développer' en studio et je peux facilement dire que c'est la meilleure expérience que notre groupe ait vécu jusqu'a maintenant. Freedumb Records nous a permis de faire ce qu'il faut pour créer un album aussi stupéfiant qu'on veut/peut (et on veut qu'il soit vraiment, vraiment excellent)

Le titre choisi signifie-t-il quelque chose en particulier pour vous ?

Oui, ça représente un compromis. En tant que groupe, on se querelle assez souvent (le genre de rivalité d'enfants et des parents) à propos de notre musique. quand notre 'Label' nous a demandé quel était le nom de l'album, nous avions environ 10 différents noms en tête, mais aucun sur lequel nous étions tous d'accord. J'ai suggère 'Blast-phemy' (Blast.. comme une explosion.. Explode & Rebuild.. vous comprenez?) en tant que nom ridicule pour alléger la tension qui entourait cette décision, mais Blasphemy (Blaspheme) en est ressortit, alors c'était notre compromis.

À quel endroit avez-vous enregistré l'album. Qui l'a produit ?

Nous sommes en train d'enregistrer au 'Aquarian Studio' avec Ivan Crosato (ancien propriétaire de 'B-Sides Studio') qui produit le tout. Big ups!!

Planifiez-vous une série de concerts pour mousser le tout ?

Nous avons quelques spectacles dans les environs de planifiés pour le mois de novembre (incluant le lancement de notre album. Voir notre myspace pour les dates précise. Mais le 18 Novembre on sera au Club Lambi). Nous allons aussi faire une tournée régionale en décembre et beaucoup de spectacles en 2008. Nous sommes présentement en train de planifier une tournée de quelques pays européens pour la fin juin, début juillet 2008.

Le fait d'avoir une fille aussi talentueuse aux tambours aide-t-il le band à se démarquer davantage selon vous ?

Andrea est une batteuse incroyable. Point. Elle n’est pas seulement bonne pour une fille ou n'importe quelle connerie comme ça. Andrea peut dominer la plupart des batteurs masculins en terme de virtuosité et de force, alors oui, elle impressionne plusieurs. Je ne nierai pas le fait que ça nous aide si on se compare à la majorité des groupes de Rock qui sont habituellement formés de 4 ou 5 gars en chandail noir. J'ignore si ça nous démarque particulièrement, on est juste contents de jouer avec elle. C'est drôle, Andrea fini toujours par parler avec des gens après les shows et à chaque fois ils lui disent: 'je ne pensais vraiment pas que tu allais être aussi bonne!" Que voulez-vous, on a tous nos préjugés.

Vous avez sorti par vous-mêmes un EP de 6 morceaux intitulé "Community-Level Rituals". Comment fût-il accueilli ?

On a enregistré 'Community-Level Rituals' en deux ou trois jours avec 500$ au 'Secret Maoist Radio Repair' studio à Montreal, mai passé. Nous avions besoin de vendre quelque chose en tournée, mais nous n'avions rien comme marchandise (et en fait on n'a jamais procuré de chandails ou rien depuis… ca serait peut-être le temps..) alors nous l'avions terminé quelques jours avant de partir en tournée. Nous n'avions pas fait 3000 kilomètres pour que personne n'ait notre EP, s'ils n'avaient pas d'argent, on leur donnait.

Comment s'est déroulée votre première tournée Pan Canadienne ? Dans quelle ville était-il le plus agréable de jouer ?

Le but de notre première tournée était qu'on se fasse remarquer, comme ce l'est, j'en suis sur pour la plupart des groupes. Je crois que nous avons découvert à quel point nous nous connaissons bien et nous sommes capables de nous débrouiller ensemble. Nous nous aimons mais certains jours sont plus durs que d'autres, quand un spectacle ne se passe pas comme on veut ou si la route nous fatigue pendant quelques jours. Mais nous avons adoré et nous avons eu la chance de visiter des endroits qu'on n'aurait jamais visité si ce n'était pas de la tournée. Notre séjour à Thunder Bay était fou puisque nous avions fait un spectacle avec YOU SAY PARTY! WE SAY DIE! C'était aussi vraiment cool à Rimouski parce que c'était notre première date, nous étions vraiment en retard et quand nous sommes arrivés, il y avait environ 130 jeunes en train de faire le party intensément. Nous nous sommes dit: 'Si c'est ça être en tournée, je veux l'être pour toujours!'

Racontez-nous un fait saillant de cette tournée.

Lors des quelques premières dates en Ontario, nous avons joué a Kitchener, au 'Circus Room'. Notre arrivée était... 'sketch'. Le propriétaire ne faisait que parler de son passé criminel et de ses activités criminelles générales emmerdantes. C'est alors qu'un pirate féminisé est entré avec un perroquet sur son épaule et m'a fait la peur de ma vie. Il y avait eu un problème avec les réservations et le promoteur croyait que nous étions en tournée avec d'autres bands. Pour faire une histoire courte, nous avons du allonger notre 'set' et trouver de quoi pour faire un entracte. Notre 'roadie', Mike Meo, est un excellent comédien, on lui a alors demandé d'aller sur la scène et de divertir le public, qui se composait du concierge et de la serveuse seulement. Mike à fait une blague sur Dieu et le promoteur (que nous avions surnommé 'Carlos the Shanker') a paniqué et si ma mémoire est bonne, a menacé Mike avec un couteau. Sacré Kitchener! Tout est beau, on s'est saoulé et nous avons rappé en freestyle toute la nuit.

Comment voyez-vous le futur pour Explode & Rebuild ?

Travailler dur pour être en tournée le plus possible. Peut-être un jour avoir un budget assez confortable pour manger plus que juste du pain avec du beurre d'arachide. Ça serait quelque chose…

Y-a t-il des sujets qui vous touchent particulièrement pour l'écriture des textes ?

Nous ne sommes pas un groupe à caractère particulièrement politique ou quoi que ce soit d'autre, ce n'est pas non plus qu'on s'en fou ou qu'on est mal informé, mais j'imagine qu'on fait davantage de la politique personnelle. La condition humaine. On essaie de comprendre comment le monde fonctionne et de s'y adapter.

Quelles sont vos plus grandes influences musicales ?

Sparta, Dredg, Hot Water Music, Planes Mistaken For Stars, The Draft. A lot of NO IDEA RECORDS bands.

Quel fût le meilleur concert de Explode & Rebuild jusqu'à maintenant ?

Thunder Bay @ Kilroys’ avec YOU SAY PARTY! WE SAY DIE!
Montreal @ Club Lambi avec THE ATARIS

Question à chacun des membres : Votre Top 3 des meilleurs albums parus en 2007 ?

Jonathan :
'Broadcasting' - Comeback kid;
'No World For Tomorrow' - Coheed and Cambria;
'Threes' - Sparta.

David:
'Attack In Black' - Marriages;
“Kanye West- Graduation”;
'In A Million Pieces' - The Draft.

Andrea:
“Kanye West- Graduation”;
'Attack In Black' - Marriages;
'The New Wave' - Against Me.

Diego:
'No World For Tomorrow' - Coheed & Cambria;
'No Letting Go' - Circa Survive;
'The Alchemy Index Vol 1&2 : Fire and Water' - Thrice

Quelque chose à ajouter pour conclure ?

Merci a vous de nous avoir laissé la chance de parler de notre band. C'est grâce a des sites comme le votre qu'on continue a 'rocker'. Faut que ça soit comme une communauté! Je ne me rappelle pas qui est le premier à avoir dit ça, mais si vous n'êtes pas doué pour les mots de la fin, citez quelqu'un qui le fait mieux que vous. Alors voici:

“I hope it is true that a man can die and yet not only live in others but give them life, and not only life, but that great consciousness of life.” Jack Kerouac

Peace!

À propos

  • Région:
    Montréal
    Ville:
    Montréal
  • Style de musique:
    Rock
    Actif depuis:
    2005
    Maison de disques:
    Freedumb Records
  • Courriel:

Concerts à venir

Aucun concert à venir

Audio

Aucune chanson n'est disponible pour écoute

Vidéos

Aucun vidéo à afficher

recherche
Calendrier
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

En ondes