Groupe du mois

  • God Falls

    Mois:
    Novembre 2010
    Entrevue avec:
    God Falls
    Par:
    David Ouellet et Patrick Labbé

God Falls bonjour! Maintenant que vous êtes confortablement installés devant votre ordinateur, débutons cet entretien par une brève présentation du groupe ainsi que de ses membres.

Allô, on est GODFALLS : PETE/guitar/spam/geek/soda/mayoche, NICK/drum/photographie/cocottes/têtesdemort; GABE/guitar-vocal/booking/longboard/bébé-chat, DEZB/vocals/web/idées/mode/vendetta, MART/bass/barbe/bière/metric.

Dans quelles circonstances est-ce que God Falls a vu le jour en 2006?

Nous formions à l'époque 2 bands, Mystake et So Glad for the Madness. Nous avons prit les meilleurs éléments de chaque band et avons fusionné ! Nous avions les mêmes buts, les mêmes ambitions, ça a tout de suite cliqué et en plus, on voulait quelqu'un avec de la barbe et Mart était le seul qui en avait à 16 ans! haha!

Vous avez ensuite remporté le D-Tox Band War en 2008. Quel impact a eu cet événement digne de mention sur le cheminement du groupe?

Nous avons avant tout gagné le support de la scène métal underground de Montréal. C’est sûr qu’il y avait quelques bonbons d’inclus, dont une première partie sur une date avec SUICIDE SILENCE et EMMURE. Notre nom s’est aussi promené dans quelques villes grâce à une tournée en juillet 2009 avec le groupe américain ABACABB à travers le Québec et l’Ontario. Ah oui, pis on a eu du vieux cash.

Dans votre bio, on peut lire que votre musique peut être aussi terrifiante qu'une overdose. Est-ce par expérience que vous faites ce parallèle?

C’est une métaphore qui démontre notre côté extrémiste. Même si on peut parfois se tirer dans le pied, on veut toujours pousser tout à fond, on aime surprendre.

En septembre dernier vous nous êtes arrivés avec un tout nouvel album intitulé ''Make me Alpha''. Comment doit-on interpréter ce titre?

C’est un hommage au progrès. L’album est cynique mais aussi rempli de positivisme. Et on trouvait que ça sonne ben!

Vous dites que cet album est le fruit d'un long procédé indépendant nécessitant plusieurs nuits sans sommeil; expliquez-nous comment s'est déroulée la création ainsi que l'enregistrement de cet album.

C’est simple. On a TOUT fait; de la construction du kit d’éclairage, au « beurrage » de nos faces dans le sable pour les photoshoots, en passant par 1500 heures de Photoshop. Pour Make Me Alpha, notre producteur, Antoine Lussier, nous avait démontré l’intérêt de travailler avec nous depuis un bon moment. On s’est mutuellement déviergés; nous notre premier album, lui son premier projet dans son « home studio ». Maintenant il enregistre tous les bands de Montréal hahaha!
On est fier d’être totalement indépendant. On a construit notre image, nos artworks, notre merch et nos sites web de A à Z.

Comment qualifieriez-vous l'évolution; les différences entres les pièces qui sont parues sur votre EP « Another sun exists » en 2008 et celles parues maintenant sur « Make me alpha »?

Le EP Another Sun Exists était beaucoup plus mélodique et moins agressif que ce qui se retrouve sur Make Me Alpha… La composition était bien sur moins mature étant donné notre jeune âge et on était très influencé par le métal mélo européen dans ce temps-là. On a gardé la même ligne directrice mais on a ajouté des éléments de pleins de style qu’on a découvert. Gabe s’est même dégênée donc on a pu explorer les joies des chants féminins (dit de même ça sonne laid, mais c’est beau).

Quels sont ces groupes ou artistes finlandais et/ou suédois par qui vous dites être influencés?

Je vous dirais, In Flames, Insomnium, Soilwork et Children Of Bodom; les bands qu’on voit sur des tee-shirts noirs dans des polyvalentes publiques.

Avant d'être plus sérieux dans votre démarche, vous vous nommiez Mystake et « jammiez » des tounes de Green Day, Good Charlotte, Blink et autres bands pop punk du genre n'est-ce pas?! Croyez-vous qu'il reste encore aujourd'hui un petit quelque chose de cette époque en vous, votre band et votre musique?

Rien du tout dans la musique, mais tout dans la mentalité. On s’amuse, on saute partout, on s’prend pas au sérieux. On veut passer un message, mais pas un message de gars tatoués fâchés qui tue des enfants.

Faites-nous votre top 5 des albums sortis en 2010 jusqu'à maintenant

On en donne un chaque: Periphery - Peryphery, MGMT - Congratulations, The Ghost Inside - Returners, Ion Dissonance – Cursed, Arcade Fire – The Suburbs

Et si vous vous essayiez pour votre top 5 des albums de tous les temps?

August Burns Red – Thrill Seeker, Trivium - Ascendency, Despised Icon - The Ills Of Modern Man, Dr. Dre – The Chronic, Radiohead – Ok Computer

La fait d'avoir une dame à bord lorsque vous êtes sur la route change-t-il la dynamique de vie de tournée? Que faites vous des ''pètes'', des ''rottes'' et des odeurs auxquelles on a habituellement droit dans un véhicule de tournée?

Haha, en effet c’est un atmosphère assez unique, je vous dirais qu’on ne se gêne pas, nous la voyons tous comme notre petite sœur. Mais vous seriez surpris de comment elle entre dans les conversations de gars, nous avons la chance d’avoir le point de vue féminin! Pratique!

À court, moyen et long terme, qu'aimeriez-vous ou croyiez-vous pouvoir accomplir en tant que band?

Continuer sur une pente ascendante. That’s it!

Vous avez des plans précis pour ce qui reste de 2010 et l'an 2011?

Jouer, jouer et jouer. Partout. Sortir du Québec. States ?

La citation du mois de God Falls:

La garoche stai une criss d’épouvantine de cacav1. Était gouleseeeeee su un esti de temps la salament!

À propos

  • Région:
    Montréal
    Ville:
    Montréal
  • Style de musique:
    Métal
    Actif depuis:
    2006
  • Membres

    Dezb -
    Vocals
    Gabe -
    Guitar
    Pete -
    guitare
    Mart -
    basse
    Nick -
    drum
  • Courriel:

Concerts à venir

Aucun concert à venir

Audio

Vidéos

God Falls - GODFALLS "MAKE ME ALPHA" trailer

recherche
Calendrier
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

En ondes