Groupe du mois

  • MAP

    Mois:
    Septembre 2006
    Entrevue avec:
    Simon
    Par:
    Martin Coutu

3 ans se sont écoulés depuis la sortie de "La Masse Critique" qui s'est vendus à plus de 1500 exemplaires. Voilà que vous nous arrivez avec "Repose en Paix", un tout nouvel album qui a pris presque un an à enregistrer. Après 10 ans d'existence, que représente pour vous ce nouvel album?

En fait, on a commencé à composer les chansons pour l’album au début 2005. Quand Langlois est parti, on a intensifié le travail et on a décidé d’explorer différentes voies musicales. On voulait vraiment aller plus loin, sortir de nos patterns habituels. Franz Schuller, le réalisateur de l’album, nous a donné un très bon coup de pouce. Et puis à partir de là, ça a été pré-production sur pré-production… On y a mis tellement de temps et d’énergie. C’est vraiment tout un accomplissement pour nous puisqu’on est satisfaits de toutes les chansons sur l’album et on est fiers du résultat final!

J'ai besoin d’être rassuré. "Repose en Paix" ne veut d'aucune façon signifier que la fin de MAP approche, on se comprend?

Absolument pas! Au contraire, l’arrivée de Pat, l’ex-chanteur-guitariste de Counter the Ace et Short Range, a donné un gros «boost» de motivation! Il est entré dans le groupe juste avant l’enregistrement, et depuis ce temps-là, on roule à 110 miles à l’heure.

Pour ce qui est du titre de l’album, il constitue le fil conducteur des thèmes abordés dans les paroles des chansons. C’est le reflet d’un mood général de gars écœurés du nombrilisme et de l’inertie ambiante.

Qu'a motivé le groupe à se joindre à eXterio et Suburbs sur l'étiquette Slam Disques?

Lorsqu’on s’est entendu pour faire un nouvel album, on a convenu qu’il fallait aller chercher un peu d’aide extérieure pour mener le groupe plus loin. C’est entre autres ce qui nous a motivé à aller travailler avec Franz, Frank Joly et Jérôme Boisvert, qui ont tous fait des productions qu’on trouvait intéressantes. Au-delà du côté artistique, on sentait aussi le besoin d’avoir du monde qui pourrait mettre du temps et de l’énergie pour faire avancer le groupe. Quand Jessy Fuchs, maître d’œuvre de Slam Disques et bassiste d’eXterio, a entendu nos pré-productions, il s’est tout de suite montré intéressé. Il a compris notre situation et a crû au projet d’un nouvel album dès le départ. Il a su comprendre et respecter l’approche de MAP dans son ensemble, autant artistiquement qu’idéologiquement. Rendu là, qu’on ait des divergences de vision et d’approche avec d’autres bands du label, on est très bien capable de vivre avec et, jusqu'à maintenant, on a rencontré du ben bon monde!! Je suis convaincu que Slam Disques constitue le meilleur label qu’on aurait pu trouver, autant pour l’expertise de Jessy et Pierre-Luc que pour leur motivation. De toute façon, on n’est pas si extra-terrestres que ça sur le label puisqu’il compte aussi des bands engagés comme TWA et Ok Volca.

95% des paroles du nouvel album sont francophones. Que motive le groupe à utiliser presqu'exclusivement la langue française?

Pour être plus juste, 100% des paroles que MAP a écrit sont francophones… Le 5%, c’est Paul Cargnello qui l’a écrit. Paul est un musicien hallucinant qu’on respecte au plus haut point et il a vraiment fait un travail du tonnerre sur Harpeur. Il écrit à la fois en anglais et en français, mais à ce moment-là, il était inspiré en anglais.

Les idées arrivent comme elles arrivent, dans la langue dans laquelle elles arrivent. L'album a été composé en français de façon très naturelle, ce n’est pas vraiment un choix en tant que tel, mais bien une évidence dans notre cheminement à nous.

Après 10 ans à partager la scène avec d'autres groupes québécois, quels sont le groupes que vous vous êtes le plus plu à voir évoluer?

Plusieurs bands québécois ont réalisé des trucs extraordinaires! Les efforts des groupes d’ici se sont traduits par une certaine reconnaissance ces dernières années, qu’on pense aux Saint-Cats avec Fat Wreck, à GFK avec G7, ou à Perfect Murder avec Victory. Dans une autre scène plus locale, Les Vulgaires Machins, eXterio et Eric Panic ont aussi travaillé d’arrache-pieds pour obtenir le succès qu’ils ont maintenant. Reste qu’on a toujours été très proche de BIG Bucket et MUTE qui ont un talent et une détermination incroyables! Ce sont nos grands potes, nos frères de musique. J’ai bien hâte de voir ce qui adviendra avec leurs prochains albums respectifs…

Pourquoi faire le lancement de l'album au café-bar l'AgitéE?

Au départ, on voulait faire le lancement à l’Arlequin, comme pour La masse critique. On avait vraiment apprécié notre expérience et c’est une place où on aime jouer. Par contre, lorsqu’on a été approché par Joseph, membre initiateur de l’AgitéE, on a tout de suite accepté! Ce sont du monde qu’on connaît, qui partent une entreprise qui cadre tout à fait avec nos valeurs, puisque c’est une coopérative de solidarité. On est particulièrement attachés au mouvement coopératif…

Tant qu'à parler aux gars de MAP, parlons politique! Que doit-on tirer du comportement du gouvernement canadien actuel?

Ouf… Quoi dire, en quelques lignes, sans tomber dans les clichés...? La montée de la droite nous répugne… On régresse autant sur le plan social (p. ex., politiques axées sur la répression), que sur le plan politique (p. ex., réduction de nos droits universels). Disons, pour simplifier : Harper, Bush, même combat, mêmes intérêts, même stratégie.

Quelles sont vos attentes par rapport aux prochaines élections provinciales? Que pensez-vous du PQ et du nouveau parti Québec Solidaire?

Notre démocratie est malade. Les politiciens sont condamnés à servir des intérêts corporatistes, en essayant de faire croire à la population, avec des leurres médiatiques habiles, que les décisions sont prises «pour leur bien». Le Parti Libéral me donne le goût de vomir avec son attitude aussi arrogante qu’un conservateur, le Parti Québécois vieillit mal, sans goût, sans saveur, et l’ADQ se prend pour un parti écolo en recyclant des vieilles idées. Québec solidaire a présenté des énoncés de principes qui semblent intéressants, qui donnent un peu de vie à la politique provinciale. Ça semble être prometteur pour l’instant, mais est-ce qu’on est obligés de canaliser nos idées à travers des partis politiques?

En gros, les élections, ça me semble un gros show, une State-Lottery (aka Propagandhi) qui a mauvais goût. La démocratie directe et l’action directe sont des alternatives politiques intéressantes.

Quelle est la position du groupe à propos du conflit entre Israël et le Hezbollah?

Les informations dont on dispose nous proviennent des médias… Entre les événements réels et l’information que l’on reçoit, il y a tellement d’intermédiaires qui ont des intérêts divers que ce que l’on reçoit est complètement distorsionné. D’autant plus qu’en temps de guerre, c’est connu, il y a fréquemment manipulation de l’information. Comment donc se faire une opinion? On ne connaît pas les gens de ces pays, on ne connaît pas leur culture, on ne connaît pas ce qu’ils ont vécu et on ne connait surtout pas tous les intérêts des appuis reçus dans les deux camps. On ne peut donc porter de jugement suffisamment éclairé. Ça reste extrêmement triste qu’il y ait encore aujourd’hui des victimes du fanatisme religieux.

Si vous pouviez changer une chose à l'échelle locale, nationale et mondiale, que changeriez-vous?

Hum… Le système capitaliste est basé sur l’exploitation d’une catégorie de gens par une autre. On doit lui trouver une alternative afin qu’il y ait une distribution juste des richesses mondiales. Il faut donc combattre l’inertie et l’individualisme qui maintiennent ce système et construire, au quotidien, un monde à l’image de nos valeurs collectives.

À votre lancement, peut-on s'attendre à des bons vieux succès tels que Corn Flakes et J'en ai du bon?

Non.

De quelle façon termine-t-on cette entrevue?

Autour d’une bonne bière froide avec un oeuf dans le vinaigre?

À propos

  • Région:
    Québec
    Ville:
    Québec
  • Style de musique:
    Punk & Rock
    Actif depuis:
    1995
    Maison de disques:
    Slam Disques
  • Membres

    Guillaume Guité -
    Guitare
    Guillaume Tardif -
    Saxophone
    Jasmin Robitaille -
    Basse
    Patrice Boudreault -
    Guitare / Keyboards
  • Site officiel:
    www.maprock.net
    Courriel:

Concerts à venir

Aucun concert à venir

Audio

Aucune chanson n'est disponible pour écoute

Vidéos

Aucun vidéo à afficher

recherche
Calendrier
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

En ondes